Bio

Lorsqu’on entend au loin un concert de First Draft, on imagine quatre ou cinq musiciens sur scène. C’est en s’approchant de plus près qu’on découvre une acrobate batteuse-chanteuse et un bassiste-alchimiste passionné faisant apparaître à travers son pédalier et ses amplis un large spectre de sons qui remplissent l’espace et créent l’illusion du nombre, sans boucles ni samples.

Né en 2016 à Tours, le duo incarné par Marine Arnoult et Clément Douam convertit sa sensibilité en énergie brute, empruntant au brit rock, stoner, post rock et shoegaze. Le chant est mélodique, viscéral, tour à tour calme et puissant, doux et énergique à l’image du son de First Draft. On peut y trouver des empreintes de Foals, Tool, Shannon Wright, Tesseract, Norma Jean, Queens of the Stone Age, Skunk Anansie ou encore We Insist !.

Cette dualité s’inscrit également dans leur univers musical et visuel, à la fois sombre et porteur d’espoir. Le groupe et notamment le choix de son nom s’est formé autour d’une idée : le premier pas, le premier essai, est toujours le plus difficile à faire. C’est souvent aussi le plus décisif, et il est commun de le redouter.
Leur premier album « Irony and Smiles », sorti le 4 octobre 2018, s’ouvre sur ce premier pas, sur une naissance, et sur toute la difficulté qui réside à trouver l’équilibre entre un espoir aveugle et un cynisme immobilisant. L’album et ses paroles cherchent à mettre en scène un monde empli d’incertitudes. Chaque morceau vient peindre un voyage spécifique dans lequel un obstacle est rencontré, qu’il soit psychologique, social ou professionnel, et souhaite établir une forme de panorama des liens dont il nous faudrait se délivrer.

Après avoir accumulé une trentaine de concerts, des SMACs (Le Temps Machine, Le Chato’do) aux écoles de musiques, des concerts chez l’habitant aux cafés concerts, des pubs conviviaux aux festivals (Terres du Son 2018), First Draft a actuellement entamé la tournée de promotion de son premier album tout en consolidant sa structuration professionnelle et en organisant à l’horizon d’octobre 2019 l’enregistrement d’un EP.